AID Technologie, votre agence web
 

Les grandes périodes de l'Histoire de France

Grâce à la ligne chronologie ci-dessous, parcourez à votre guise les différentes articles dédiés aux différentes périodes historiques de la France. De la préhitoire, l'antiquité jusqu'à la seconde guerre mondiale en passant par la Révolution Française, découvrez facilement les évènements et les personnages historiques qui ont marqué l'histoire de France.

Chaque article dédié à une période de l'histoire de France est accompagné d'un livret PDF vous permettant d'avoir une vision plus exhaustive.

Bonne balade à travers l'Histoire de France !

 
 
préhistoire et antiquité

Préhistoire et Antiquité

Du Big Bang à la chute de l'empire romain

 

La région qui allait s'appeler la France a subi à de nombreuses reprises des bouleversements climatiques qui ont largement transformé la faune et la flore.

L’ère quaternaire connaît quatre grandes périodes de glaciation entrecoupées de phases chaudes ou tempérées.

Ces périodes successives portent le nom de rivières des Alpes bavaroises : Günz, Mindel, Riss et Würm, elles ont servi de cadre chronologique à ces glaciations.

Consulter l'article
 
 
 
Les Mérovingiens

Les Mérovingiens
           (418-751)

De Clovis 1er à Childéric III

 

Le premier roi de la dynastie, Clodion le Chevelu dirige les Francs Saliens. Mérovée, son successeur, donnera son nom à la dynastie, sans que l’on soit certain qu’il ait vraiment existé.

En 465, Sainte Geneviève défend Paris et réussit à y créer une zone de paix.

En 476, à la chute de l’empire romain, qui aurait pu dire qu’un petit chef germanique nommé Clovis allait devenir maitre de la Gaule et fonderait une dynastie qui régnerait sur la France ?

Consulter l'article
 
 
Les Carolingiens

Les Carolingiens
          (751-987)

De Charles Martel à Louis V

 

Lorsqu’en 715 Charles Martel prend le titre de maire du Palais, il concentre tous les pouvoirs.

Au milieu de l’anarchie mérovingienne il se montre l’homme fort, capable de résister aux dangers extérieurs et intérieurs. Il est vainqueur des Frisons, repousse les Saxons et, grâce à sa fortune, il se constitue une clientèle de vassaux fidèles.

Consulter l'article
 
 
 
Les Capétiens directs

Les Capétiens directs
             (937-1328)

De Hugues Capet à Charles IV le Bel

 

Les multiples invasions des Scandinaves et des Hongrois qui se sont succédé à la fin du 9ème siècle et au début du 10ème ont affaibli l’Etat et le pouvoir monarchique et favorisé l’essor du régime féodal.

Les ducs et comtes ont progressivement transformé en fief héréditaire leur duché ou comté.

Le pouvoir réel des derniers carolingiens est très faible.

Consulter l'article
 
 
Les Valois jusqu'à François 1er

            Les Valois
jusqu'à François 1er
             (1328-1515)

De Philippe VI de Valois à Louis XII

 

En 1328, Philippe VI est sacré à Reims.

Son accession sur le trône de France découle d'un choix politique, fait en deux temps, à la mort de Louis X le Hutin en 1316 puis à celle de Charles IV en 1328, afin d'éviter que la couronne ne passe dans les mains d'un « étranger ».

Édouard III d'Angleterre âgé de seize ans seulement est ainsi évincé au profit du neveu de ce dernier, Philippe VI.

Consulter l'article
 
 
 
François 1er

François 1er
    (1515-1547)

De François 1er à Henri III

 

Lorsqu’il monte sur le trône en 1515, François 1er, préparé à régner, mais pas du tout certain de le faire, s’impose au parlement et aux Grands du Royaume à la faveur de la victoire de Marignan, remportée seulement quelques mois après le début de son règne.

Il fait passer la France d’un régime semi féodal à une grande monarchie en mettant le parlement au pas, en prenant en main les finances et en opérant une réorganisation administrative de la France.

Consulter l'article
 
 
Les derniers Valois

Les derniers Valois
          (1547-1589)

De Henri II à Henri III

 

François 1er meurt en 1547, son fils Henri II lui succède.

Le pays jouit d'une prospérité grandissante, les grands féodaux ne se rebellent plus, l'autorité royale est renforcée.

François 1er a protégé les Arts et les Lettres.

Consulter l'article
 
 
 
Henri IV

  Henri IV
(1589-1610)

surnommé "Henri le Grand"

 

Le futur Henri IV, né en 1553 au château de Pau devient catholique par le baptême. Il est le fils de Jeanne d'Albret, fille du roi de Navarre, et de Antoine de Bourbon, capétien, descendant direct de Saint-Louis.

Le roi de France Henri II, mari de Catherine de Médicis meurt en 1559. Son fils , François II lui succède.

Consulter l'article
 
 
Louis XIII

  Louis XIII
(1610-1643)

surnommé "Louis le Juste"

 

Le futur Louis XIII est né en 1601, au château de Fontainebleau. Il est le premier enfant de Henri IV et de Marie de Médicis.

A la mort de son père en 1610, il monte sur le trône à 8 ans et sa mère devient régente. Sully démissionne en 1611, c'est Concini qui devient le plus proche conseiller de la régente.

En 1615, à 14 ans, Louis XIII épouse Anne d'Autriche, infante d'Espagne. Le mariage est célébré à Bordeaux.

Consulter l'article
 
 
 
Louis XIV

 Louis XIV
(1643-1715)

"Louis le Grand" ou
"le Roi-Soleil"

 

Le futur louis XIV est né à Saint-Germain-en-Laye en 1638, il est le fils de Louis XIII et de Anne d’Autriche.

Louis XIII meurt en 1643, Louis XIV lui succède à l’âge de 5 ans. Sa mère Anne d’Autriche exerce la Régence et confirme Mazarin dans ses fonctions.

En mai, le duc d’Enghien, futur Grand Condé remporte, à 22 ans, à Rocroi une éclatante victoire sur les Espagnols. Cette victoire met fin à la menace d’invasion de la France et à la renommée militaire de l’Espagne. En aout, il prend Thionville et Sierck, dans l’actuelle Moselle.

Consulter l'article
 
 
Louis XV

  Louis XV
(1710-1774)

dit le "Bien-Aimé"

 

Le futur Louis XV est né à Versailles en 1710. Il est le fils du dauphin Louis de France et de Marie-Adélaïde de Savoie.

Son père meurt l’année suivante et il devient le dauphin.

Louis XIV, son arrière grand-père, meurt, à Versailles, en 1715.

Louis XV devient roi car son oncle le Grand Dauphin, son père et son frère ainé sont décédés entre temps.

Consulter l'article
 
 
 
Louis XVI

 Louis XVI
(1774-1792)

Le restaurateur de la liberté

 

Le futur Louis XVI est né à Versailles en 1754.

Il est le fils du dauphin Louis-Ferdinand de France et de Marie-Josèphe de Saxe. Deux de ses frères seront rois : le comte de Provence, futur Louis XVIII et le comte d’Artois, futur Charles X.

Son père le dauphin, fils de Louis XV meurt en1765, il devient donc le nouveau dauphin.

Consulter l'article
 
 
La Révolution Française

La Révolution Française
                 (1789-1799)

La contestation de la monarchie absolue

 

Les évènements se succèdent à un rythme accéléré.

Le 5 Mai 1789, s’ouvrent les Etats Généraux, salle des Menus-Plaisirs à Versailles. Dans les mois qui précèdent, des cahiers de doléances avaient été rédigés par les assemblées d’électeurs de chaque ordre, exposant les abus dont la réforme était demandée au roi.

Consulter l'article
 
 
 
Napoléon Bonaparte

Napoléon Bonaparte
        (1799-1814-1815)

Le premier empereur des Français

 

Le 15 août 1768, la Corse est annexée à la France par le traité de Versailles.

Un an plus tard, à Ajaccio le 15 aout 1769, Letizia Ramolino donne naissance à Napoléon Bonaparte.

Il entre avec son frère Joseph au prestigieux collège d’Autun en Janvier 1779, puis au collège militaire de Brienne et, enfin, il est admis à l’Ecole militaire de Paris, qu’il quitte à 16 ans avec le grade d’officier.

Consulter l'article
 
 
La Restauration et la Monarchie de Juillet

      La Restauration et
la Monarchie de Juillet
           (1814-1815-1848)

De Louis XVIII à Louis-Philippe

 

Le futur Louis XVIII est né, en 1755, à Versailles. Il est le fils du dauphin Louis-Ferdinand. Il est le frère du futur Louis XVI et du Comte d’Artois, futur Charles X. Il est duc de Provence et petit-fils de Louis XV.

En 1791, il émigre à Bruxelles puis à Coblence et tente de rentrer en France à la tête d’une armée de 14 000 hommes. Il est contraint de rebrousser chemin après la bataille de Valmy.

Consulter l'article
 
 
 
Napoléon III

Napoléon III
  (1848-1870)

Louis-Napoléon Bonaparte

 

Né en 1808, il est le fils du roi de Hollande, Louis Bonaparte et de sa la reine Hortense, fille de Joséphine de Beauharnais. Il est donc le neveu de Napoléon.

A partir de1820, Louis-Napoléon et sa mère, la reine Hortense, séparée de Louis Bonaparte, vont vivre, à la belle saison, à Arenenberg, sur la rive suisse du lac de Constance. Ils passent les hivers d’abord à Augsbourg, puis ensuite à Rome.

Consulter l'article
 
 
La IIIème République

La IIIème République
           (1870-1914)

Une installation durable de la République

 

Le 2 septembre 1870, suite à la défaite de Sedan, au château de Bellevue qui domine Sedan et la Meuse, les généraux en chef des deux camps signent la reddition de l’armée française, en présence de Bismarck et de Napoléon III, qui gagne ensuite son lieu de détention près de Cassel en Allemagne.

L’opposition parlementaire républicaine, menée par Gambetta, proclame la 3ème République. Un gouvernement de la Défense nationale est constitué.

Consulter l'article
 
 
 
La 1ère Guerre Mondiale

La 1ère Guerre Mondiale
                  (1914-1918)

surnommée La "Grande Guerre" ou la "der des ders"

 

Le 28 juin 1914, l’archiduc François Ferdinand, héritier du trône des Habsbourg est assassiné à Sarajevo par Gavrilo Princip, un étudiant nationaliste serbe de Bosnie.

Le 28 juillet, l’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie.

Le 1er août : l’Allemagne déclare la guerre à la Russie, qui a décidé de soutenir la Serbie.

Consulter l'article
 
 
La IIIème République

La IIIème République
           (1918-1939)

L'entre deux guerres

 

Le 11 Novembre 1918 a lieu la signature de l’armistice dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne, dans le train d’Etat-Major du Maréchal Foch.

Il s’agit d’un cessez-le-feu et non d’une capitulation, au sens propre. A 11 heures, les combats s’arrêtent. On dénombrera plus de 18 millions de morts et des millions d’invalides ou de mutilés.

Consulter l'article
 
 
 
La 2ème Guerre Mondiale

La 2ème Guerre Mondiale
                (1939-1949)

Une "Guerre totale"

 

En mars 1936 : la Wehrmacht occupe la Rhénanie. Des troupes allemandes s’installent à Aix-la-Chapelle, Trêves et Sarrebruck.

En juillet : c'est le déclenchement de la Guerre d'Espagne entre les républicains loyalistes et les nationalistes du Général Franco.

En mars 1938,les nazis occupent puis annexent l’Autriche : c’est l’Anschluss.

En septembre, sont signés les Accords de Munich.

Consulter l'article