AID Technologie, votre agence web
 
histoire de france
Histopedia.fr,  Louis XV dit le "Bien-Aimé"
 

Louis XV

» Retour aux grandes périodes de l'histoire de France
 

Le futur Louis XV est né à Versailles en 1710. Il est le fils du dauphin Louis de France et de Marie-Adélaïde de Savoie.

Son père meurt l’année suivante et il devient le dauphin.

Louis XIV, son arrière grand-père, meurt, à Versailles, en 1715.

Louis XV devient roi car son oncle le Grand Dauphin, son père et son frère ainé sont décédés entre temps.

Le duc d’Orléans, son grand-oncle, fils de la Princesse Palatine exerce la régence jusqu’en 1723. L’abbé Dubois devient son conseiller.

Louis XV vit d’abord à Vincennes, puis aux Tuileries où il a comme précepteur le cardinal de Fleury.

Sous la Régence, en 1716, John Law fonde la Banque Générale, avec pour la première fois la création de papier monnaie.(le système de Law).

En 1718, la Banque de Law se transforme en Banque Royale.

Law est nommé contrôleur général des Finances en 1720.

Mais en juin 1720, c’est la panique boursière à Paris et un arrêt déclare la Banque Royale en semi-banqueroute.

Plus tard, la liquidation du Système de Law est confiée aux frères Pâris. Law s’enfuit alors à l’étranger. Sa faillite aura entrainé des pertes importantes pour un grand nombre de personnes, mais aura globalement donné un coup de fouet à l’économie du Royaume.

En 1722, Louis XV s’installe à Versailles. Il est sacré à Reims.

A sa majorité (13 ans) en 1723, Louis XV décide de régner personnellement mais, dans les faits, au décès de Philippe d’Orléans, il confie le pouvoir au duc de Bourbon, arrière petit-fils du Grand - Condé. C’est lui qui organisera le mariage avec Marie Leszczinska que Louis XV épouse à Fontainebleau en 1725.

En 1726, il confie le principal ministère au cardinal de Fleury, son ancien précepteur qui exerce sa fonction jusqu’en 1743, date à laquelle Louis XV décide de gouverner sans premier ministre.

En 1729, Marie Leszczinska donne naissance au dauphin Louis, père de Louis XVI, Louis XVIII et Charles X.

De 1733 à 1738, il mène la guerre de Succession de Pologne.

C’est le traité de Vienne, signé en 1738 avec l’Autriche qui y mettra fin. Selon les clauses du traité, Stanislas renonce au trône de Pologne et reçoit en viager les duchés de Lorraine et de Bar. En contrepartie, François de Lorraine reçoit Parme et la Toscane, alors que l’infant Don Carlos reçoit Naples et la Sicile (royaume des Deux - Sicile).

De 1740 à 1748, il mène la Guerre de Succession d’Autriche

Louis XV déclare la guerre à l’Angleterre et à l’Autriche en 1744. En Mai, il laisse le commandement de l’armée des Flandres à Maurice de Saxe et établit son quartier général à Metz, où il tombe gravement malade et frôle la mort.

En 1745, il participe à la victoire de Fontenoy sur les Anglais. La France s’empare de Tournai, Gand, Bruges, Ostende...

C’est également le début de sa liaison avec la Marquise de Pompadour.

Au traité d’Aix-la-Chapelle (1748), la France est en position de force mais Louis XV, souhaite une paix durable la paix et abandonne toutes ses conquêtes sur le continent.

En 1756, l’Angleterre déclare la guerre à la France (guerre de Sept ans). Montcalm arrive à Québec, ville que les Anglais prendront en 1759, ainsi que Montréal en 1760.

En 1757, il échappe à l’attentat de Damiens .

Choiseul est nommé secrétaire d’Etat à la Guerre en 1761.

Au traité de Paris (1763), l’Angleterre s’impose comme puissance mondiale dominante et la Prusse comme un acteur majeur de l’équilibre des Etats allemands.

Stanislas Leszczynski meurt en 1766, la Lorraine devient alors française

Par le traité de Versailles (1768), Gênes vend ses droits sur la Corse. Les indépendantistes, emmenés par Paoli et soutenus par l’Angleterre sont vaincus à Ponte-Novu. La Corse devient française.

Cette même année, la reine Marie Leszczynska meurt et la cour assiste à l’arrivée de Madame du Barry.

En 1770, Louis XV renvoie Choiseul et le remplace par Maupéou. Le dauphin, futur Louis XVI, épouse l’archiduchesse Marie-Antoinette d’Autriche.

Louis XV meurt en 1774. L’hostilité des Français à son égard est si grande qu’il n’y a pas de funérailles publiques. Son corps est transporté de nuit à Saint-Denis.

C’est son petit-fils Louis XVI (20 ans) qui lui succède.