AID Technologie, votre agence web
 
histoire de france
Histopedia.fr,  Napoléon III dit Louis-Napoléon Bonaparte
 

Napoléon III

» Retour aux grandes périodes de l'histoire de France
 

Né en 1808, Louis-Napoléon est le fils du roi de Hollande, Louis Bonaparte et de sa la reine Hortense, fille de Joséphine de Beauharnais. Il est donc le neveu de Napoléon.

A partir de 1820, Louis-Napoléon et sa mère, la reine Hortense, séparée de Louis Bonaparte, vont vivre, à la belle saison, à Arenenberg, sur la rive suisse du lac de Constance. Ils passent les hivers d’abord à Augsbourg, puis ensuite à Rome.

En 1836, à Strasbourg, il dirige une tentative de soulèvement, qui visait à renverser la Monarchie de Juillet. Il doit s’exiler en Amérique, puis à Londres.

En 1837, la reine Hortense meurt à Arenenberg.

En 1840, voulant profiter du mouvement de ferveur bonapartiste suscité par le retour des cendres de l’empereur, il débarque près de Boulogne-sur-Mer. L’expédition est un échec total, il est condamné à la prison à perpétuité et détenu au fort de Ham, dans la Somme, d’où il s’évadera en 1846.

En 1848, il est élu député à l’assemblée constituante de la IIème République sans être candidat. En décembre, il est élu président de la République au suffrage universel avec 74 % des voix. Il s’installe à l’Elysée, mais rentre bientôt en conflit avec l’Assemblée.

En 1850, la loi Falloux reconnait la liberté de l’enseignement et permet un développement rapide de l’enseignement secondaire confessionnel.

En 1851, à la Chambre, le président n’obtient pas la majorité des 3/4 nécessaire pour modifier la constitution et pouvoir briguer un second mandat.

Le 2 décembre, avec l’aide du duc de Morny, il opère un coup d’état. Il dissout l’assemblée et fait arrêter 250 députés. Il annonce une réforme de la constitution sur le modèle du Consulat et un plébiscite au suffrage universel lui donne les pleins pouvoirs par 7 millions de oui contre 600 000 non.

Le 21 novembre 1852, un nouveau plébiscite lui permet de rétablir la dignité impériale (8 millions de oui contre 250 000 non avec un taux de participation de 75%).

Le 2 Décembre, il proclame le Second Empire et devient empereur sous le nom de Napoléon III.

En janvier 1853, il épouse Eugénie de Montijo.

En 1854, la France participe à la guerre de Crimée et Mac-Mahon prend Sébastopol en 1855.

En 1855, Napoléon III et Eugénie sont reçus à Windsor et Buckingham. En aout, la reine Victoria séjourne à Paris, à l’occasion de l’Exposition Universelle.

En 1858, Napoléon III échappe à l’attentat d’Orsini, soutenus par des révolutionnaires italiens.

Lors de leur entrevue de Plombières, Napoléon III et Cavour élaborent un plan destiné à libérer l’Italie et à assurer la victoire du Piémont sur l’Autriche.

En 1859, débutent les travaux du canal de Suez par Ferdinand de Lesseps. La même année, la France déclare la guerre à l’Autriche et remporte les victoires de Turbigo, de Magenta et de Solférino..

Au traité de Turin (1860), Napoléon III laisse le royaume de Piémont-Sardaigne annexer les états de l’Italie centrale et reçoit, en échange, Nice et la Savoie.

La même année a lieu la prise de Pékin par les anglais et les français. Les soldats saccagent le Palais d’Eté, le pillent et mettent le feu.

En 1861, l’Angleterre et l’Espagne se joignent à la France pour l’expédition du Mexique. En 1864, Maximilien de Habsbourg, frère de l’empereur devient empereur du Mexique.

En 1867 les dernières troupes françaises quittent le Mexique. L’expédition mexicaine constitue un sérieux revers pour Napoléon III.

L’Exposition Universelle de Paris attire 50 000 exposants et plus de10 millions de visiteurs. A Port-Saïd, l’impératrice Eugénie inaugure le canal de Suez.

En juillet 1870, la reine Isabelle II d’Espagne abdique.

Le gouvernement propose le trône d’Espagne à Léopold de Hohenzollern. Napoléon III s’oppose à sa candidature, redoutant l’encerclement de la France. Léopold renonce mais Napoléon demande au roi de Prusse une renonciation par écrit.

La dépêche d’Ems sera présentée en France et en Allemagne comme un incident diplomatique, mais ce camouflet entraine la déclaration de guerre de la France à la Prusse.

En septembre, suite à la défaite de Sedan, Napoléon III dépose les armes et rencontre Bismarck. Il assiste, captif, à la reddition de l’armée française au château de Bellevue, au sud de Sedan.

Puis il gagne son lieu de détention de Wilhemshöhe, près de Cassel en Allemagne.

Gambetta proclame la République. Un gouvernement de Défense nationale est constitué. Le 7 octobre, Gambetta quitte Paris en ballon pour Tours, d’où il espère réorganiser la défense de la France.

Mais la capitulation précipitée de Bazaine et de l’armée de Metz (150 000 hommes) force le gouvernement à se replier de Tours à Bordeaux.

En mars 1871, l’assemblée vote la déchéance de l’empereur. Napoléon III est alors libéré et s’installe à Chislehurst, près de Londres, où il meurt en 1873.