AID Technologie, votre agence web
 
histoire de france
Histopedia.fr,  Napoléon Bonaparte Le premier empereur des Français
 

Napoléon Bonaparte

» Retour aux grandes périodes de l'histoire de France
 

Le 15 août 1768, la Corse est annexée à la France par le traité de Versailles.

Un an plus tard, à Ajaccio le 15 aout 1769, Letizia Ramolino donne naissance à Napoléon Bonaparte.

Il entre avec son frère Joseph au prestigieux collège d’Autun en Janvier 1779, puis au collège militaire de Brienne et, enfin, il est admis à l’Ecole militaire de Paris, qu’il quitte à 16 ans avec le grade d’officier.

En 1793, la famille Bonaparte fuit la Corse pour Toulon puis Marseille. Sous les ordres de Barras, il s’illustre à Toulon, dans la bataille contre les Anglais.

Le 13 Vendémiaire (octobre 1795) : aux cotés de Barras, il réprime l’insurrection contre la Convention et préserve les Tuileries. Il devient général et prend le commandement de l’armée de l’intérieur, Barras étant nommé au directoire.

En mars 1796, Napoléon Bonaparte épouse Joséphine de Beauharnais et, à 27 ans, il est nommé général en chef de l’armée d’Italie et, immédiatement, entame la 1ère campagne d’Italie, qui va révéler son génie militaire avec les victoires de Lodi, Castiglione, Bassano, Arcole et Rivoli.

Lors des préliminaires de Leoben, Napoléon Bonaparte négocie avec l’empereur d’Autriche, sans en référer au Directoire.

Il rentre à Paris en décembre.

Les Directeurs le nomment chef de l’armée d’Angleterre mais Napoléon Bonaparte renonce au projet d’invasion et, soutenu par Talleyrand, ministre des Affaires Extérieures, il propose de débarquer en Egypte et de s’emparer de Suez pour barrer la route des anglais vers l’Inde

En mai 1798, Napoléon Bonaparte quitte Toulon, c’est le début de la campagne d’Egypte où il prend Alexandrie et remporte la victoire des Pyramides. Ce sera ensuite une succession de victoires et de défaites pour une issue mitigée. Il rentre à Paris en octobre 1799.

Napoléon Bonaparte réalise alors son coup d’Etat du 18-19 Brumaire an IX et met en place un Consulat (avec Sieyès et Ducos). Dans les faits, c’est lui qui détient le pouvoir.

En mai 1800, il repart pour l’Italie et remporte la victoire de Marengo.

En décembre 1800, Napoléon Bonaparte échappe à l’attentat de la rue Saint - Nicaise (machine infernale). Une bombe explose sur son passage alors qu’il se rend à l’Opéra.

En 1803, il cède la Louisiane aux Etats-Unis (soit 13 états de l’actuelle Louisiane au Sud, jusqu’au Montana et au Minnesota au Nord).

Le 2 décembre 1804, Napoléon Bonaparte est sacré empereur, à Notre Dame, en présence du pape Pie VII.

Le 2 décembre 1805, il remporte une brillante victoire à Austerlitz sur le tsar Alexandre et l'empereur François II. Les années suivantes, il remporte de nouvelles victoires à Iéna, Friedland et Wagram.

Le dos de mayo (1808), peint par Goya resta un souvenir douloureux pour l’Espagne. Le peuple madrilène se révolte contre l’occupation française. Murat réprime durement ce soulèvement qui marque le début de la Guerre d’Indépendance espagnole. Malgré tout, Joseph Bonaparte devient roi d’Espagne.

En 1809, Napoléon divorce officiellement de Joséphine. L’année suivante, il épouse Marie-Louise d’Autriche, qui lui donne un fils, le roi de Rome.

1812 voit le début des campagnes de Russie et d’Allemagne. La grande armée, se dirige vers la Russie, passe le Niemen, emporte une victoire à la Moscowa, puis atteint Moscou en septembre. En octobre Napoléon ordonne la retraite de Russie. En novembre a lieu la bataille de la Bérézina, une victoire française, mais qui reste le symbole de la retraite de Russie.

En 1813, il mène la campagne d’Allemagne puis en 1814, la campagne de France. En mars 1814, les Alliés entrent dans Paris Il abdique alors sans condition. La convention de Fontainebleau avec les Alliés lui garantit la souveraineté de l’ile d’Elbe. Après les adieux de Fontainebleau, il prend possession de cette ile.

En mars 1815, Napoléon débarque à Golfe-Juan. C’est le début des Cent Jours. Louis XVIII s’enfuit à Gand. Le 18 Juin, Napoléon subit la cuisante défaite de Waterloo, infligée par les armées anglaises et prussiennes de Wellington et Blücher.

Napoléon abdique, il est conduit à l’ile de Sainte-Hélène, où il mourra en 1821.