AID Technologie, votre agence web
 
histoire de france
Histopedia.fr La Restauration et la Monarchie de Juillet De Louis XVIII à Louis-Philippe
 

Restauration et Monarchie de Juillet

» Retour aux grandes périodes de l'histoire de France
 

» Louis XVIII

Le futur Louis XVIII est né, en 1755, à Versailles. Il est le fils du dauphin Louis-Ferdinand. Il est le frère du futur Louis XVI et du Comte d’Artois, futur Charles X. Il est duc de Provence et petit-fils de Louis XV.

En 1791, il émigre à Bruxelles puis à Coblence et tente de rentrer en France à la tête d’une armée de 14 000 hommes. Il est contraint de rebrousser chemin après la bataille de Valmy. Il se réfugie alors à Hamm près de Munster en Westphalie.

En 1793, après l'exécution de Louis XVI, il se proclame régent de Louis XVII, fils de Louis XVI, dauphin de France.

A la mort du dauphin en 1795, il prend le nom de Louis XVIII.

Au Congrès de Vienne, en 1814, Talleyrand impose Louis XVIII comme successeur de Napoléon.

Pendant les Cent-Jours de Napoléon, en 1815, il se réfugie à Gand.

En juillet, Louis XVIII revient à Paris occupé par les Russes et les Prussiens. Il constitue son gouvernement : Talleyrand est président du conseil et Fouché dirige la Police

Lors du congrès d’Aix-la-Chapelle (1818), les Alliés acceptent d’évacuer leurs troupes avec 2 ans d’avance. La France retrouve son rang de nation dans les congrès.

En 1820, le duc de Richelieu devient président du Conseil.

C’est un ministère ultra qui lui succède, Villèle prendra la suite en 1822.

En 1824, les élections générales amènent une forte majorité de droite à la chambre. Villèle se trouve conforté , il en profite pour rétablir la censure. Le 16 septembre Louis XVIII meurt, il est remplacé par Charles X.

 

» Charles X

il est né à Versailles en 1757 et il est le frère des futurs Louis XVI et Louis XVIII.

En 1789, il est un des premiers émigrants. Il vit à Turin puis à Bruxelles, Coblence, Hamm en Westphalie et enfin en Grande-Bretagne.

En 1795 «Monsieur», son titre depuis la mort de Louis XVII, tente, avec l’appui des Anglais, un débarquement à l’ile d’Yeu pour aider les insurgés vendéens, mais il échoue. Il passe le reste de la Révolution et le Premier Empire en Angleterre.

De 1815 à 1824, il devient le chef officieux du parti ultra-royaliste

En 1820, son fils, le duc de Berry est assassiné.

En 1824, à la mort de Louis XVIII, il devient roi de France et de Navarre sous le nom de Charles X.

La loi de 1825 sur le «milliard des émigrés» indemnise sous forme de rentes de 3% tous ceux dont la propriété avait été confisquée pendant la Révolution.

En 1828, Villèle démissionne, il est remplacé par Martignac, un libéral qui s’efforce, en vain, de réconcilier la monarchie avec les libéraux. En 1829, Polignac succède à Martignac.

En juillet 1830 a lieu la prise d’Alger, pour venger l’affront fait par le dey d’Alger au Consul de France (affaire de l’éventail)

Le 25 Juillet 1830, le roi signe les quatre ordonnances de Saint-Cloud :

  • suspension de la liberté de la presse, rétablissement de la censure
  • modification du système électoral, visant à favoriser les ultras.
  • dissolution de la Chambre
  • fixation de la date des prochaines élections en Septembre

Le 27 Juillet, c’est la première journée des «Trois Glorieuses».

Paris se hérisse de barricades. Le roi fait proclamer l’état de siège à Paris. Le 30 juillet, il signe le retrait des ordonnances. Le 2 aout : le roi Charles X abdique et s’exile en Angleterre.

Le 9 août, le duc d’Orléans devient roi des Français sous le nom de Louis-Philippe. C’est le début de la Monarchie de Juillet.

 

» Louis-Philippe

Il est né en 1773, au Palais-Royal. Il est le fils de Philippe Egalité.

En 1792, il participe à la bataille de Valmy sous les ordres de Kellermann, puis il combat à Jemmapes avec Dumouriez.

En 1795, il effectue un voyage de 2 mois au Cap Nord et en 1797, il rencontre Georges Washington aux Etats-Unis.

Le 9 août 1830, le duc d’Orléans devient roi des Français sous le nom de Louis-Philippe. C’est le début de la Monarchie de Juillet.

A la mort de Casimir Périer (1832), il décide de gouverner lui-même.

Le 28 juillet 1835, il échappe à la mort lors de l’attentat de la machine infernale, boulevard du Temple à Paris. L’explosion fait tout de même 18 morts.

En 1836, il nomme Thiers président du Conseil des Ministres, mais il doit démissionner rapidement. Il est remplacé par Soult et Guizot.

En octobre : le futur Napoléon III échoue dans sa tentative de soulèvement de Strasbourg, il est envoyé en exil aux Etats-Unis.

En 1840, Louis Napoléon Bonaparte tente un nouveau coup d’état, il débarque près de Boulogne mais échoue une nouvelle fois. Il est condamné à la prison perpétuelle et emprisonné au fort de Ham, dans la Somme.

En 1842, Louis-Philippe perd son fils, le duc d’Orléans, victime d’un accident à la porte Maillot.

En 1843, le duc d’Aumale réussit la prise de la smalah d’Abdelkader . En septembre 1843, en signe d’Entente Cordiale entre la France et le Royaume-Uni, Louis-Philippe invite la reine Victoria et le prince Albert au château d’Eu, dans la Somme. Ils y reviendront en 1845.

En août 1844, Bugeaud est vainqueur des troupes marocaines qui cesseront d’apporter leur aide à la résistance algérienne.

En octobre 1844, Louis-Philippe rend visite à la reine Victoria au château de Windsor.

Lors de la campagne des banquets à Paris en 1847, l’opposition contourne l’interdiction de tenir des réunions politiques. Le premier banquet réunit 1200 convives.

Abdelkader se rend en 1847.

En Février 1848, éclate la deuxième Révolution Française à Paris. Louis-Philippe abdique et s’installe au château de Claremont en Angleterre dans le Surrey.

La Seconde République est proclamée par Lamartine qui fait partie d’un gouvernement provisoire collégial.

En septembre 1848, Louis Napoléon Bonaparte est élu député.

En décembre 1848, le futur Napoléon III est élu président de la République.